Bienvenue

Ce blog a été crée pour vous faire partager mes passions et mes coups de coeur. J'espère que vous prendrez plaisir à vous y promener et merci à toutes celles (et ceux) qui y participent par leurs ouvrages.

Recherche

bonne balade!

Pour vos achats

 

http://i45.servimg.com/u/f45/11/25/98/12/43631810.jpg

 

 

17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 23:00

Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d'affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l'adrénaline est son seul moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s'inquiètent de son attitude. Peu importe les reproches, elle a simplement fait un choix, animée d'une farouche volonté de réussir. Mais le monde qu'elle s'est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.

 

Un très joli moment de lecture.

Désolée je suis attendue
Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 23:06
Les marais sanglants de Guérande

Un splendide coucher de soleil teinte de rouge et de rose les grandes étendues blanches. Le commissaire Dupin, seul au milieu des marais, ne perd pas une miette du spectacle. Soudain, un sifflement métallique. Puis deux, puis trois. Dans des nuées d'oiseaux paniqués, Dupin se met à couvert. Faut-il que les mystérieux « barils bleus », que son amie Lilou Breval lui a demandé d'inspecter, aient tant d'importance qu'on le canarde ? Il y a quelque chose de pourri au pays de l'or blanc. Et Dupin est bien décidé à y mettre son grain de sel.

J'ai retrouvé avec plaisir le commissaire dans cette belle région de Bretagne.

 

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 23:05
La vie quand elle était à nous.

Madrid, 1951. Lola regrette le temps où son existence était peuplée de promesses et d'illusions, de livres et de discussions enflammées, d'amour et de projets pour bâtir une Espagne démocratique. L'espoir de 1936. Il ne lui reste de cette époque qu'une petite librairie dans les ruelles sombres d'un quartier de Madrid. C'est là que Lola fait la connaissance d'Alice, une Anglaise dont elle partage la passion pour la littérature. Intriguée par un livre en vitrine, Alice entraîne Lola dans une lecture singulière et bouleversante de La Fille aux cheveux de lin, l'histoire de Rose, soupçonnée d'être la fille du duc d'Ashford. Lola et Alice l'ignorent encore, mais cette histoire pourrait bien lier leur destin pour toujours...

Un beau roman, qui traverse l'histoire du début au milieu du XX siècle.

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 23:00
Coeur de cristal

Il était une fois…
Dans un royaume lointain, un jeune prince est victime d’un terrible
sort : son cœur, enveloppé d’une gangue de cristal, ne peut ni vibrer ni aimer. Seul un feu d’amour brûlant permettrait de faire fondre le cristal et de libérer son cœur.

Alors qu’il est en âge de se marier, et malgré tous ses efforts, aucune femme ne lui inspire cet amour. C’est ainsi qu’il décide de partir sur les routes du monde, à la recherche de celle qui le délivrerait du maléfice. Semée de bien des obstacles, sa quête l’amène à méditer sur le sens de la vie, mais aussi à découvrir le redoutable secret qui pèse sur sa naissance.

 

Un très joli conte philosophique

 

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 23:39
Ma vie de pingouin

En croisière sur l’«Orlovsky», Tomas et Wilma filent vers l’Antarctique. Lui, a élu les icebergs comme lieu idéal pour mettre fin à ses jours. Elle, reste d’un inébranlable optimisme malgré le secret qui assombrit sa vie. Sur le paquebot, la globe-trotteuse Alba répertorie les similitudes entre humains et animaux. Et elle dispose d’un beau panel face à un épaulard tueur, une poignée d’éléphants de mer plutôt mal élevés, et environ quatre cent mille manchots royaux.

Un livre qui se lit comme on déguste une sucrerie!

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 23:03
Après toi

Un an et demi après avoir exaucé le voeu de Will, qui souhaitait bénéficier du suicide assisté, Lou quitte sa ville natale où elle est la cible de critiques. Elle commence une nouvelle vie à Londres, mais elle a du mal à se conformer aux dernières volontés de Will qui lui recommandait de profiter de la vie.

Un joli roman sur le deuil et le sens que l'on veut donner à sa vie.

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 23:00
Globalia

Citoyens de Globalia, Kate et Baïkal ont vingt ans. Globalia est une immense zone sécurisée et sans frontière, une démocratie poussée aux limites de ses dangers où la liberté individuelle est étroitement surveillée. « Chacun y est libre de ses actes. Or, la tendance naturelle des êtres humains est d'abuser de leur liberté, c'est-à-dire d'empiéter sur celle des autres. La plus grande menace sur la liberté, c'est la liberté elle-même. Comment défendre la liberté contre elle-même ? En garantissant à tous la sécurité. La sécurité, c'est la liberté. La sécurité, c'est la protection. La protection, c'est la surveillance. La surveillance, c'est la liberté. » Baïkal ne croit à aucun des dangers que Globalia affirme affronter pour se protéger, qu'il qualifie d'inventions et de propagande. Las des mensonges souriants, des célébrations de la liberté et du bonheur destinés à enrober la violence et la réclusion, Baïkal n'a plus qu'un objectif : s'évader et pénétrer en non-zone. Il s'enfuit avec Kate, ils sont arrêtés et Baïkal se voit proposer un étrange marché : être envoyé en non-zone et susciter des vocations de terroristes pour que se perpétuent les formes de la tragédie nécessaire au totalitarisme de Globalia. Pour Baïkal, c'est une occasion de fuite inespérée. Kate, de son côté, continue d'affronter la vie ordinaire dans l'attente de leurs retrouvailles…

 

Si j'ai eu  un peu de mal à entrer dans l'histoire cela a vite été compensé par l'écriture de Rufin tel un George Orwell...

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 23:04
Le testament Duchien

Voici Mary Lester au Huelgoat, au cœur de la Bretagne mystérieuse. Un couple de gens âgés, les Duchien, a été agressé de nuit dans sa maison.L'homme n'a été que blessé, mais la femme a été horriblement massacrée à coups de gourdin. Crime gratuit apparemment, les économies du ménage sont intactes. Les gendarmes ne tardent pas à incarcérer un présumé coupable : une voisine qui a été en conflit avec ce couple au sujet d'un héritage. Le frère de cette présumée coupable, qui ne croit pas à la culpabilité de sa sœur, appelle Mary Lester à son secours. Mais Mary a démissionné de la police, elle ne peut faire qu'une enquête officieuse et ne dispose plus des moyens qui étaient les siens lorsqu'elle était encore en activité. Bien sûr, il ne faudra pas compter sur l'aide des gendarmes pour l'aider. L'adjudant-chef Mercier est trop fier de tenir un coupable pour pousser les investigations plus loin. C'est en s'intéressant de près à l'héritage Duchien qu'elle va enfin entrevoir la vérité ; et grâce au fidèle Fortin appelé à la rescousse, elle se tirera sans bobos d'une confrontation orageuse avec l'assassin.

Un découverte que cette série policière (le livre m'a été offert par une amie), mon seul regret: avoir découvert assez vite le vrai assassin.

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 23:00
Les délices de Tokyo

"Ecouter la voix des haricots" : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d'embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu'elle lui a fait partager.

Une très jolie lecture.

Je vous invite à lire la chronique ici.

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 23:00
L'armée furieuse

Dans le train, la boue et les feuilles séchaient sous ses semelles et se déposaient au sol en nombreux dépôts noirâtres, sous le regard contrarié d'une femme assise face à lui. Adamsberg en attrapa un fragment, moulé par le crampon de la semelle, et le glissa dans sa poche de chemise. La femme ne pouvait pas savoir, songea-t-il, qu'elle côtoyait des débris sacrés, les restes du chemin de Bonneval, martelé par les sabots de l'Armée furieuse. Le Seigneur Hellequin reviendrait frapper Ordebec, il avait encore trois vivants à saisir. » Quels liens existent donc entre l'Armée furieuse, également appelée la Grande Chasse et la Mesnie Hellequin, la fratrie maudite d'un petit village normand, du sucre, un picotement dans la nuque, le meurtre d'un grand patron, une vieille comtesse passée à tabac et un jeune incendiaire ? Où trouver le sale petit drannoc responsable de tout ? C'est ce que vont s'efforcer de découvrir Jean-Baptiste Adamsberg et sa brigade de joyeux drilles, tant le secret d'Ordebec envoie au commissaire une musique inintelligible et dissonante, une composition de chimères et d'illusions, qui l'attirent comme l'eau s'élançant sous un pont.

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article