Bienvenue

Ce blog a été crée pour vous faire partager mes passions et mes coups de coeur. J'espère que vous prendrez plaisir à vous y promener et merci à toutes celles (et ceux) qui y participent par leurs ouvrages.

Recherche

bonne balade!

Pour vos achats

 

http://i45.servimg.com/u/f45/11/25/98/12/43631810.jpg

 

 

19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 23:03
Après toi

Un an et demi après avoir exaucé le voeu de Will, qui souhaitait bénéficier du suicide assisté, Lou quitte sa ville natale où elle est la cible de critiques. Elle commence une nouvelle vie à Londres, mais elle a du mal à se conformer aux dernières volontés de Will qui lui recommandait de profiter de la vie.

Un joli roman sur le deuil et le sens que l'on veut donner à sa vie.

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 23:00
Globalia

Citoyens de Globalia, Kate et Baïkal ont vingt ans. Globalia est une immense zone sécurisée et sans frontière, une démocratie poussée aux limites de ses dangers où la liberté individuelle est étroitement surveillée. « Chacun y est libre de ses actes. Or, la tendance naturelle des êtres humains est d'abuser de leur liberté, c'est-à-dire d'empiéter sur celle des autres. La plus grande menace sur la liberté, c'est la liberté elle-même. Comment défendre la liberté contre elle-même ? En garantissant à tous la sécurité. La sécurité, c'est la liberté. La sécurité, c'est la protection. La protection, c'est la surveillance. La surveillance, c'est la liberté. » Baïkal ne croit à aucun des dangers que Globalia affirme affronter pour se protéger, qu'il qualifie d'inventions et de propagande. Las des mensonges souriants, des célébrations de la liberté et du bonheur destinés à enrober la violence et la réclusion, Baïkal n'a plus qu'un objectif : s'évader et pénétrer en non-zone. Il s'enfuit avec Kate, ils sont arrêtés et Baïkal se voit proposer un étrange marché : être envoyé en non-zone et susciter des vocations de terroristes pour que se perpétuent les formes de la tragédie nécessaire au totalitarisme de Globalia. Pour Baïkal, c'est une occasion de fuite inespérée. Kate, de son côté, continue d'affronter la vie ordinaire dans l'attente de leurs retrouvailles…

 

Si j'ai eu  un peu de mal à entrer dans l'histoire cela a vite été compensé par l'écriture de Rufin tel un George Orwell...

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 23:04
Le testament Duchien

Voici Mary Lester au Huelgoat, au cœur de la Bretagne mystérieuse. Un couple de gens âgés, les Duchien, a été agressé de nuit dans sa maison.L'homme n'a été que blessé, mais la femme a été horriblement massacrée à coups de gourdin. Crime gratuit apparemment, les économies du ménage sont intactes. Les gendarmes ne tardent pas à incarcérer un présumé coupable : une voisine qui a été en conflit avec ce couple au sujet d'un héritage. Le frère de cette présumée coupable, qui ne croit pas à la culpabilité de sa sœur, appelle Mary Lester à son secours. Mais Mary a démissionné de la police, elle ne peut faire qu'une enquête officieuse et ne dispose plus des moyens qui étaient les siens lorsqu'elle était encore en activité. Bien sûr, il ne faudra pas compter sur l'aide des gendarmes pour l'aider. L'adjudant-chef Mercier est trop fier de tenir un coupable pour pousser les investigations plus loin. C'est en s'intéressant de près à l'héritage Duchien qu'elle va enfin entrevoir la vérité ; et grâce au fidèle Fortin appelé à la rescousse, elle se tirera sans bobos d'une confrontation orageuse avec l'assassin.

Un découverte que cette série policière (le livre m'a été offert par une amie), mon seul regret: avoir découvert assez vite le vrai assassin.

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 23:00
Les délices de Tokyo

"Ecouter la voix des haricots" : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d'embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu'elle lui a fait partager.

Une très jolie lecture.

Je vous invite à lire la chronique ici.

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 23:00
L'armée furieuse

Dans le train, la boue et les feuilles séchaient sous ses semelles et se déposaient au sol en nombreux dépôts noirâtres, sous le regard contrarié d'une femme assise face à lui. Adamsberg en attrapa un fragment, moulé par le crampon de la semelle, et le glissa dans sa poche de chemise. La femme ne pouvait pas savoir, songea-t-il, qu'elle côtoyait des débris sacrés, les restes du chemin de Bonneval, martelé par les sabots de l'Armée furieuse. Le Seigneur Hellequin reviendrait frapper Ordebec, il avait encore trois vivants à saisir. » Quels liens existent donc entre l'Armée furieuse, également appelée la Grande Chasse et la Mesnie Hellequin, la fratrie maudite d'un petit village normand, du sucre, un picotement dans la nuque, le meurtre d'un grand patron, une vieille comtesse passée à tabac et un jeune incendiaire ? Où trouver le sale petit drannoc responsable de tout ? C'est ce que vont s'efforcer de découvrir Jean-Baptiste Adamsberg et sa brigade de joyeux drilles, tant le secret d'Ordebec envoie au commissaire une musique inintelligible et dissonante, une composition de chimères et d'illusions, qui l'attirent comme l'eau s'élançant sous un pont.

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 23:00
En voiture Simone

Jacques, époux despotique, est marié à Martine. Ils ont trois fils, Matthieu, éternel adolescent, Nicolas, chef cuisinier castrateur et Alexandre, rêveur mollasson, et aussi trois belles-filles insupportables, Stéphanie, mère angoissée, Laura, végétarienne culpabilisatrice et Jeanne, féministe dérangeante. Antoinette, grand-mère à la sagesse particulière, vient compléter cette famille explosive.

 

Jolie lecture même si j'ai préféré le premier de cette auteure (Mémé dans les orties).

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 23:00
Une journée particulière

Le 29 février ne revient que tous les quatre ans, il s'agit du jour de la naissance de Thaïs - la petite fille d'Anne-Dauphine Julliand -, atteinte d'une maladie génétique orpheline. Thaïs a vécu trois ans trois quarts : une courte mais belle vie. Lorsque le 29 février réapparaît sur le calendrier, Anne-Dauphine s'offre une parenthèse, sans travail ni obligations, pour vivre pleinement cette journée particulière. Le passé se mêle alors au présent. Chaque geste, chaque parole prend une couleur unique, évoque un souvenir enfoui, suscite le rire ou les larmes. Anne-Dauphine Julliand aime à penser qu'il est possible de gravir des montagnes en talons hauts. Elle a le talent de croquer les émotions de tous les jours. Elle nous raconte sa vie, Loïc, ses fils, Gaspard et Arthur, mais aussi Azylis, son autre princesse, malade, elle aussi.

 

Une leçon de bonheur et une merveilleuse histoire d'amour.

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 23:00
Mala vida

De nos jours en Espagne. La droite dure vient de remporter les élections après douze ans de pouvoir socialiste. Une majorité absolue pour les nostalgiques de Franco, dans un pays à la mémoire courte. Au milieu de ce renversement, une série de meurtre est perpétrée, de Madrid à Barcelone en passant par Valence. Les victimes : un homme politique, un notaire, un médecin, un banquier et une religieuse. Rien se semble apparemment relier ces crimes . . . Sur fond de crise économique, mais aussi de retour à un certain ordre moral, un journaliste radio spécialisé en affaires criminelles, Diego Martin, tente de garder la tête hors de l'eau malgré la purge médiatique. Lorsqu'il s'intéresse au premier meurtre, il ne se doute pas que son enquête va le mener bien plus loin qu'un simple fait divers, au plus près d'un scandale national qui perdure depuis des années, celui dit des "bébés volés" de la dictature franquiste.

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 23:00
Jules

« A trente ans, Alice recouvre la vue. Pour Jules, son chien guide, c’est une catastrophe. Il perd son rôle, son but sur terre. En plus, on les sépare. Alors, il se raccroche à moi. En moins de vingt-quatre heures, ce labrador en déroute me fait perdre mon emploi, mon logement, tous mes repères. Il ne me reste plus qu’une obsession – la sienne : retrouver la jeune femme qui nous a brisé le cœur. »
 
Entre une miraculée de la chirurgie et un vendeur de macarons, une histoire de renaissance mutuelle et de passion volcanique orchestrée, avec l’énergie du désespoir, par le plus roublard des chiens d’aveugle.

 

Un roman qui fait du bien...

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 23:00
Tu comprendras quand tu seras plus grande

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit pas plus au bonheur qu'à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu'elle ne déborde pas d'affection pour les personnes âgées. Et dire qu'elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme. Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d'imaginer qu'on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au coeur brisé... Et si elle n'avait pas atterri là par hasard ? Et si l'amour se cachait où on ne l'attend pas ?

C'est l'histoire de chemins qui se croisent. Les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire. C'est une histoire d'amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur.

Je l'ai dévoré!

Repost 0
Published by Noëlle - dans Lectures
commenter cet article